Les encouragements – sujet de reconnaissance

Des non-chrétiens présents aux groupes

– En Méditerranée, de plus en plus de non-chrétiens s’intéressent vraiment aux choses de Dieu et à la Bible et participent aux activités GBU.

– A Lyon, deux étudiants rencontrés à un stand ont rejoint le groupe en décembre.

– A Lognes, une grosse dizaine de non-chrétiens participent aux discussions autour de la Bible.

Des étudiants et des lycéens qui cheminent.

– Dans le cadre de cours bibliques donnés dans un lycée catholique parisien, les équipiers GBL se réjouissent de voir l’intérêt des lycéens pour la Bible se développer.

Toujours aux GBL, un lycéen qui s’était éloigné du Seigneur envisage d’ouvrir un GBL dans son lycée  suite au week-end GBL qui a dynamisé sa foi.

– Un étudiant musulman membre du groupe de discussion autour de la Bible et du Coran de Paris vient d’acheter une Bible, il est en train de la lire, car selon lui, les discussions l’ont encouragé à découvrir ce livre qu’il n’avait jamais lu auparavant.

– Et le meilleur pour la fin : En Ile-de-France les équipiers ont eu la joie de voir deux étudiants (une étudiante française et un étudiant chinois) accepter Jésus comme Sauveur et Seigneur.

De nouveaux projets

– IConnect – qui est l’aile des GBU qui travaille à l’accueil des étudiants internationaux a multiplié les nouveaux projets cette année : un week-end international, le Buddy Exchange [parrainage entre un étudiant international et un français] et des repas de Thanksgiving chez des hôtes chrétiens.

– De même les discussions autour de la Bible et du Coran sont de plus en plus nombreuses en France et un nouveau groupe sinophone s’est créé à Dijon.

Des étudiants qui se lèvent

– A Nanterre, les étudiants sont de plus en plus à l’aise et motivés pour animer les discussions autour de la Bible. Et globalement il n’y a jamais eu autant de groupes actifs dans le nord-est de l’Ile-de-France.

– A Cherbourg, à Tours et en région Rhône-Alpes, les responsables sont disponibles et ont une vraie vision missionnaire.

– A Grenoble, à Perpignan et à Bordeaux de nouveaux GBU se sont créés ou sont en projet grâce à l’engagement d’étudiants ou d’Amis

– Dans le nord et à Paris-Saclay il y a des pistes pour des étudiants motivés par la création de groupes bibliques.

Le travail en équipe

– Dans le sud-Ouest, Caroline Evenden se réjouit de travailler avec sa stagiaire Relais et le délégué régional.

– Enfin, en Ile-de-France, la présence d’une assez grande équipe permet de se lancer dans de nouveaux projets comme la création d’un parcours de formation pour encourager les gbussiens à lire la Bible avec des non-chrétiens.

Les défis – sujets d’intercession

Les phases de transition

– En Méditerranée, Emmanuelle Maignial va confier la région à Timothée Ballin (actuellement stagiaire Relais à Marseille) qui devrait assurer la relève de CR à la rentrée prochaine.

– Dans le Sud-Ouest Caroline Evenden demande nos prières pour qu’elle puisse bien terminer cette 2e année de CR interim, en faisant confiance à Dieu soit pour pourvoir à une relève, soit pour prendre soin de la région autrement pour la suite.

Gérer les étudiants/lycéens à distance

– Dans les GBL, Laetitia Bardina s’attriste des difficultés pour trouver des créneaux pour appeler les responsables GBL et donc pour entretenir une relation proche.

– La plupart des Coordinateurs régionaux (CR) trouvent que c’est un défi de bien suivre tous les responsables de groupe, surtout ceux qui sont loin, peu disponibles et pas réactifs aux messages en tout genre.

– Enfin, Pascale Pourcel qui est dans le Nord depuis quelques mois n’a pas encore eu le temps de prendre beaucoup de contacts dans la région.

Gestion du temps

– Merci de prier pour ceux qui trouvent compliqué de bien gérer le temps pour que tout soit fait à temps. Particulièrement pour ceux qui sont à temps partiel et se retrouvent bien vite à mi-temps de fait. Ou pour ceux qui ont été malades et doivent maintenant se mettre à jour.

– Les coordinateurs régionaux ont un travail avec une grande part d’administratif : Merci de prier pour qu’ils restent centrés sur leur mission principale malgré tout. Particulièrement pour ceux qui ont du mal à gérer la quantité de mails reçu : que le Seigneur les aide à trouver comment réussir à suivre (et maîtriser !) le flot de courriers électroniques.

Evangélisation

A Paris centre où une campagne d’évangélisation arrive bientôt et à Lyon et à Saclay où les équipiers font des stands régulièrement, le défi est d’encourager les étudiants à participer à ces stands et à se lancer dans des événements spéciaux d’évangélisation.

Toujours plus de choses à faire

– Dans certaines régions, des chantiers gagneraient à avancer, mais le défi est de trouver les forces vives pour ces missions. Merci de prier pour la sagesse des CR à ce sujet.

– Il y a encore de nombreuses villes avec de petites universités qui n’ont pas encore de GBU : merci de prier pour des opportunités afin d’y lancer des GBU.

– Les discussions autour de la Bible et du Coran se développent en France : merci de prier pour que Lyès Chalah puisse suivre le rythme !

– Prions aussi pour la journée professionnelle régionale qui va être organisée en Rhône-Alpes.

– Et enfin, merci de prier pour les équipiers qui voudraient trouver du temps en parallèle de leur travail pour continuer à se former.